• de l'impérialisme americain à la dictature hindou

    L'impérialisme americain a définitivement gagné l'ensemble du monde. Et je ne dis pas cela parce que dans n'importe quel pays on trouvera un Mac Burger, ou un cola quelconque. Ni même parce que n'importe qui sur la planete connait les 3 michael sacrés , grands promoteurs du USA "way of life": Michael Jackson, Jordan et cet imbécile de Michael Moore, voire le dernier michael, mais non le moindre: Michael Mouse. Et ce bien qu'aucun d'eux n'aient rien branlé d'interressant depuis plus de 10 ans.
    Non! Cela nous explique juste les moyens américains utilisés pour envahir les esprits : s'appeler Michael et être sucré.. tres sucré.
    Si toi aussi tu te prenomme Mick, micky, ou un autre truc breton dans le genre et que tu es diabétique, songe vite a entamer une carriere americaine, tu as le profil commercial recherché la bas.




    Non! La victoire totale de l'Amerique sur l'ensemble du monde n'est pas signalée par ces quelques comportements commerciaux, ni même par les décisions et les ingérences politiques mondiale. Si ce n'était que ça on aurait juste une domination economico-politique du monde (rien de bien grave pour quelqu'un de normal qui se bat les couilles de l'économie et de la politique). Cette domination americaine est totale parce que désormais tout le monde critique l'Amerique! Le président des USA est devenu la personne la plus caricaturé depuis des millénaires (même Ramses II n'a pas eu autant d'humoristes sur le dos). Le consensus internationale est de dire que l'Amerique nous les gonfle, à tel point que JAMAIS vous n'entendrez quelqu'un (qui n'appartient pas au gouvernement americain) défendre les USA. Sincérement , allez-y demandez autour de vous , vous ne trouverez personne disant du bien des USA (à part si vous êtes stagiaire à la maison blanche), et si vous trouvez, je vous rembourse la différence!




    Et moi aussi , comme vous et comme tout les d'autre j'ai critiqué les USA à propos de la commémoration du 11 septembre. C'est tellement facile que c'est devenu le sport mondial. Et quand un empire réussit à ce point a attirer l'ensemble des regards (qu'ils soient politiques, humoristique ou sociologique) sur lui, c'est qu'il est le centre de référence de l'humanité entière.




    Pourtant quand on atteint un tel niveau d'invasion de la pensée de tout les individus, on ne peut malheureuseusement que faiblir. Se pose alors la juste question de savoir que sera le monde de demain une fois que l'Amerique, qui est à son pinacle commencera un peu à lasser tout le monde. Et si la réponse d'un monde multipolaire voire chinois peut vaguement être recevable comme analysé dans l'article de la Jordana. C'est oublier un peu vite qu'une domination ne se fait pas sur des critères de puissance politico-économique mais bien par la "propagande" réalisé par un pays à propos de ses valeurs. Et si actuellement il y a un pays sexy en maudit, c'est l'Inde.




    Vous avez pu voir dans mon post précédent des exemples du talent de Bhollywood. Et que nous vend cette machine cinématographique surpuissante, qui avec le salaire d'un jamel debouzze peut produire 50 films, qui seront apprécié par plus de 100 millions de spéctateurs chacun, et contenant plus de 1000 figurants et plus de 50 musiques originales. Cette machine qui ôte au cinéma ses prétentions artistiques pour en faire un produit de consommation plus sucré encore que les sodas et autres sauces tomate américaine.




    Cette machine là nous vend l'Inde avec brio:




    -Du cul et du Kamasutra. Et un pays qui ressemble à s'y méprendre à un sexe trempant dans l'eau chaude du golf du Bengale. D'ailleurs pour reprendre les croyances ancestrale de la Terre comme divinité. Croyance vieille comme l'humanité, accaparée par des idiots d'alchimistes du moyen-age ayant moins d'imagination qu'une huitre, et reprise par les romantiques sclérosés comme Goethe. Alors, si la Terre est une divinité sa bite et/ou sa moule se trouve en Inde.




    -Les plus beaux hommes du monde (ceux qui ont la juste proportion de poils qui les rends assez virils sans en faire des ours, et un sexe qui évite à la fois le ridicule et le gigantisme effrayant)




    -Les plus belles femmes du monde (celles qui ont les trais fin, la couleur du soleil et une souplesse à rendre apoplexique une actrice de film X)




    -Une hindouisation de tout les mythes et cultures du reste du monde: Quand  Prabhu Deva (cf le clip Kalluri Vaanil) fait des mouvement à la Michael Jackson, il conserve dans ses chorégraphies des gestes de danses traditionnels hindou , et on se demande s'il n'est pas un précurseur du chanteur vedette américain, plutôt que l'inverse. En plus il a de la barbe et il ne change pas de couleur.




    -Une identité indienne si forte et si ancré dans une histoire multi-millénaire qu'elle sera toujours plus crédible que toutes les "identités" corses ou basques avec leurs pauvres 200 ans d'histoire.




    -La meilleur cuisine du monde, qui allie les épices et l'acidulé pour un mélange subtil , exquis et aphrodisiaque. Que celui qui n'a jamais dévoré un poulet tandorii me jete la première pierre.




    -Et last but not least, le systeme de caste. Cette merveille, qui conjugue la séduction des monarchies européenne avec la classification protestanto-américaine des classes sociales. Quand chacun a besoin de se referer à systeme ordonné, avec des "dominants" et des "dominés" clairement identifié, quand chacun aspire a avoir un moyen de passer à la "classes" supérieur (devenir nobles ou riches). Alors le systeme de caste est idéal pour assumer pleinement son "racisme" , son orgueil, son sentiment de supériorité et son ambition.




     Avec une telle culture ulta-sexy, vendu par une telle machine cinématographique ultra-productive, je ne donne pas 20 ans à l'humanité, avant qu'on porte tous des putains de sari, une barbe touffu et un turban sur la tête, en chantant des airs débiles rythmé par des cythares.
     De toute façon 1/5 de la population mondiale est hindou, la conversion volontaire des autres est inéluctable tant nous fonctionnons par imitation et assimilitation.




    Vous ne pourrez pas dire que je vous ais pas prévenu quand les intellectuels de gauche de la prochaine décenie (comme à leurs habitudes petite-bourgeoise de passéisme) viendrons gueuler contre la démagogie culturelle indienne. Ou que les libéraux (comme à leurs habitudes communistes inter-générationnels) viendrons calculer que la maximisation de l'héritage du petit dernier passe par un changement de castes irréalisable. En tout cas moi, je me suis déjà mit à la barbe , et ma calvitie s'accomoderait parfaitement d'un beau turban jaune.


  • Commentaires

    1
    lena
    Mercredi 3 Janvier 2007 à 19:19
    sos
    ca t'inspire"l'imperialisme caracterise-t-il que les dictatures?" please help me!!!!
    2
    Lundi 3 Janvier 2011 à 15:30
    oui
    Oki je suis d'accord
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :