• Les journaux faut les garder en cas de gros besoins disait ma mère.... Tu parles!


    -" Bonjours je viens pour l'annonce. "

    -" l'annonce ? "
    -" Oui, dans le journal.. Votre offre d'emploi. "
    -" ... ? "
    -" Celle-ci : » recherche jeune personne
    aimant les enfants pour faire père Noël dans un centre commercial de renom. Le
    candidat idéal sera disponible, à l'écoute des clients, rigoureux et autonome.
    Barbe facultative... » C'est tout moi ."
    -"Ah ! Montrez-moi votre journal."

    Je lui donne mon 20 minutes, il regarde un instant puis me le tend :

    -" Vous voyez la date , là en haut ? Décembre 2004 ! Nous sommes le 25 mars 2005, mademoiselle. "
    -" Et ? Vous avez déjà trouvé quelqu'un? "
    -" Non c'est pas ... "
    -" Ou pire ! Vous refusez une femme féconde pour
    le poste ? C'est ça ? Vous pouvez me le dire franchement, je suis
    habituée."
    -" Non ! Non ! Mais voyez-vous, Noël c'est
    fini maintenant. "
    -" Et ? "
    -" Et bien, nous ne recherchons plus de « père Noël »."
    -" Ah c'est le terme « père » qui vous
    dérange ! Une femme ne pourra pas tenir le rôle d'après vous ! Je
    vois le genre. "
    -" Mais pas du tout, nous ne recherchons plus
    personne,. Noël est passé "
    -" Vous savez j'ai une grande expérience d'hôtesse
    d'accueil et ma tante a des enfants, ça me connaît, les couches, biberons, tout
    ça, alors je ferais parfaitement l'affaire ! "
    -" J'en doute pas, mais en mars nous ne cherchons plus
    de père Noël. "
    -" Ouais, genre... spèce de Macho ! "

    Je suis une victime de sexisme dans l'entreprise. Vivement des quotas, pour le même nombre de pères Noëls en mars qu'en décembre !



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :