• Parabole XIV: Parabole du vendeur de Big Cheese

    A l'aube du 21eme siecle, un impudent vint trouver Dimembro et lui demanda lequel des systeme d'exploitation informatique entre MacOs, Windows et Linux il considerait comme étant celui le plus en harmonie avec la condition d'être humain.
    Les disciples autours du Maître se mirent à rigoler d'avance. Car ils trouvaient la question terre à terre et bien futile. Mais Dimembro tint un long discours extremement enrichissant sur les ordinateurs, leur utilités, leur dangers, et leur places dans l'ordre cosmique. Tous les disciples alors regrettaient d'avoir ri, car ils avaient apprit beaucoup ce jour là. Mais l'impudent insistat toutefois:
    - « Mais,Maître, alors Linux, Windows ou Mac OS? »
    Et Dimembro lui dit « Mon enfant, je n'en connais aucun des trois. »


     Parabole du vendeur de Big Cheese:


     Doit on considerer que le marchand de la chaîne de restauration rapide du coin est notre meilleur ami, parce qu'il a dit "Salut, je vous file une carte d'abonnement: pour 3 super Big Cheese achetés, le troisième ne coute que le tiers des trois reunis?"


    Diras-tu de cet homme : "En toute circonstance je protegerais sa vente de Big Cheese au peril de ma vie s'il le faut"?


    Parabole Précédente: Parabole du crapaud et du nenuphare


     Parabole des aveugles, des sourds et des pauvres d''esprits
     Parabole de la grande roue
     Parabole de celui qui ne peut pas venir
     le coq, le chien et le fermier
     Parabole du médecin de campagne
     Parabole des deux moules
     Parabole des poissons
     Parabole du bouc
     Parabole du torrent
     Le montreur de marionnettes
     parabole des voisins
     parabole du cochon


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Décembre 2006 à 14:00
    cette parabole
    est sans doute la plus pourrie que tu aies faite (pendant une gueule de bois?)... J'adore!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :